Détail estimatif des travaux

Chapitre 1er:

Recherche de sources, conduites et puisard.

Art. 1 - Fouilles

Les deux sources principales connues à droite & à gauche du chemin Vicinale de Vaux à Domrémy et divers suintement qui surgissent des coteaux d'où jaillissent ces sources seront dirigée dans un récipient placé au point d'intersection des deux chemins figurés au plan général ci-joint

Les fouilles des tranchées de recherches seront faites suivant tracé en pente directe et régulière vers le récipient et seront descendus à 25 centimètres de profondeur dans la couche de terre argileuse, vierge et imperméable en moyenne sur 350 * 2 * 0,60 = 420 420

Du récipient à la place publique, la conduite longera le chemin et les maisons sur un développement de 410 * 1 * 0,60 = 246 246

Les fouilles du puisard sur la place auront 2,44 * 3,10 * 2= 14,88 14,88

TOTAL 680,88

à raison de 0,80 l'un, remblais et transport où il sera dit compris 544,70

NOTA: La commune se réserve de faire ces fouilles par les habitants de la partie haute du village et cela sans indemnité à l'adjudicataire à qui est retenue du prix de ces fouilles sera faites sur les montants de l'adjudication, le cas échéant sauf remise des frais proportionnels nécessités par la dépense relative à ces fouilles .

Art. 2 – Conduites en pierre sèche.

Les tranchées en recherches étant faites, les eaux de sources connues et suintements rencontrés seront dirigées dans le récipient commun par une conduite en pierre sèche de 20 cent carrés de vide formée de 2 petits parallèles de 20 cent d'épaisseur et 20 cent de hauteur recouverts par des dalles de chois en roches du pays d'au moins 10 cent d'épaisseur 50 cent de largeur et de la plus grande longueur possible, épincées bien d'équerre en tous sens, posées jointivement bout à bout, puis les joints de maçonneries seront de mousse de bais afin de prévenir l'infiltration des terres, ce qui sera vérifié avant les remblais.

Le développement des conduites sera de 350m à 2f l'un en œuvre tout compris 700,00

Art. 3 – Récipient en terre de Chevillon.

Il sera posé près de l'embranchement des deux chemins contre le talus à l'Est du chemin de Domrémy à l'angle du près de M. Passerat Maire de la commune, un récipient en pierre de Chevillon d'un seul bloc de 1*1*0,80

Ce récipient sera creusé sur 70 cent carrés et 05 de profondeur et couvert par deux dalles jointives ensemble 1*1*0,15 0,15

Le bord supérieur de la face du récipient vis à vis le fossé d'écoulement sera creusé en demi cercle sur 10 cent de rayon afin de faire évacuer le trop plein de ce récipient vers le fossé précité.

De plus il sera posé à l'affleurement des bords du récipient et au fond des tranchées de recherche deux gargouilles en taille de chacune 1m de longueur sur 40cent de largeur et 20cent d'épaisseur creusées sur dix cent de rayon ainsi ques les deux faces du récipient contre lesquelles ces gargouilles seront scellées en ciment romain elles auront 2*0,40*0,20 0,16

TOTAL 1,11

a raison de 6 l'un en oeuvre 74,37

Le conduit en pierre sèche du trop plein du récipient construit comme il est dit avec pente d'un centimètre par mètre aura 10m à 2f50 l'un fouilles comprises 25,00

Art. 4 – Conduite d'eau en tuyaux de terre cuite:

Les eaux recueillies dans le récipient précité sera dirigé dans un récipient sur la place du haut du village, par une conduite de tuyaux de terre cuite de 72millimètre de diamètre intérieur et vernissé aussi à l'intérieur et essayé à la presse hydraulique à 6 atmosphères seulement, la conduite n'ayant pas de contre pente sera posée en pente régulière à 1 mètre de profondeur sous le sole et scellé en ciment romain de Pouilly, employé pur, gâché dur et bien lissé dans des manchons spéciaux aussi en terre cuite, le tout solidement calé et bien appuyé.

Le développement de cette conduite sera de 410m à 2,75 l'un en oeuvre 1127,50f

Il est alloué pour fournitures et pose des cales en moellons méplats, espacés de 50 centimètres entre elles à forfait la somme de 20,00f

Pour abriter cette conduite des chocs des voitures, il sera fait dans la traversée du chemin de la place et vis à vis les portes cochères des maisons, 50m courants de conduites en pierre sèche comme ci dessus à 2f l'un en oeuvre 100,00f

Cette conduite sera scellée en ciment romain de mi profondeur du récipient et dans le mur de fond du puisard sur la place à forfait compris le refouillement nécessaire pour 6,00f

Une grenouillère en cuivre rouge de 15 centimètres de diamètre avec manchon percé d'une infinité de petits trous sera scellée à la tête de cette conduite dans le récipient son poids sera de deux kilos à 6f l'un soit total de 12,00

Un tuyau d'ascension en plomb sera scellé à l'extrémité de la conduite et s'élèvera en longeant le dessus de la voûte du puisard, dans une petite vasque, cour... le puisard ou l'eau jaillira sur un champignon en plomb, retombera dans la dite vasque et de là s'échappera par le pied et tombera en jet vertical dans le puisard:

le plomb de 5 centimètres de diamètre intérieur, employé à cet effet, pèseront 30 kilos à 1f25 l'un scellements et refoulements des tailles compris 37,50

Les colliers en fer et les barres en consoles pour recevoir le seau sous le jet pèseront ensemble 10kg à 1f l'un 10,00

La vasque en fonte choisie par l'architecte scellée et peinte au minimum et deux couches de céruse à l'huile du toz qui sera indiqué et estimé en place la somme de (accessoires compris) 20,00

Copyright © 2018 Vaux sur Saint-URBAIN.com - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
  • Mise à jour du site le mardi 12 septembre 2017, 17:37:22.