Reconstruction de la voûte de l Église .

Le Conseil Municipal de Vaux Sur Saint Urbain demande que le pilier à droite de l'arc doubleaux du sanctuaire de l'Église soit démoli et reconstruit; que les voûtes du Sanctuaire sont entièrement reconstruites au lieu d'être réparées et consolidées;

L'architecte soussigné, surveillant des travaux après avoir examiné de nouveaux l'état des lieux le 3 Mai courant, fait observer.

1° Que le pilier à droite de l'arc doubleau précité, sera solide et ne menace pas ruine, comme le pense le conseil et qu'il peut supporter toutes les constructions prévues au devis; que l'inclinaison que l'on remarque au sommet de la colonne engagée sera le résultat de la diminution que l'arc exigu, qu'en conséquence les choses encore dans leur état primitif.

2° Que depuis deux ans, le soussigné a dressé un devis général des travaux indispensables pour réparer l'Église s'élèvent à 4700 francs mais ce devis a été ajourné faute de ressources suffisantes.

Des accidents survenus depuis, dans les charpentes des combles de la Nef ont contraints la commune à vendre des terrains et à s'imposer extraordinairement, pour couvrir la dépense des travaux très urgent estimés 1500 francs et adjugés pour 1350 francs le 28 novembre 1864.

Comme ce rabais de quelques centaines de francs à recouvrir permettent aujourd'hui de reconstruire entièrement les voûtes du Sanctuaires au lieu de les consolider, l'architecte soussigné propose les travaux supplémentaires suivants.

Il est alloué pour fournitures et façon des étais et des cintres, enfin des échafaudages, des voûtes des nervures et de l'arc doubleau séparatif de choeur à soutenir avant les démolitions précirées, à forfait reprises des matériaux compris la somme de 100.00

La démolition des voûtes et des nervures du Sanctuaire estimée avec le transport des

déblais à la somme à 50.00

Les nervures seront nettoyées ravivées, reposées et jointoyées en plâtres de Paris, sur un développement de 24mOO à 1f50 l'une 36.00

Les 4 parties des voûtes seront ensuite reconstruites, dans leur état primitif en briques creuses posées à plat, liées au plâtres gâché don; leur surface sera de 48mètres à 5f l'une échafaudage et simbleaux compris 240.00

Ces voûtes seront enduites en plâtres bien lissé et bien blanchi sur 48mOO superficiels à 0.75 l'un 36.00

A déduire l'estimation des travaux en réparations des voûtes, supprimés par suite de la reconstruction proposé 191.00

IL RESTE 331.11

Bénéfice et faux frais de l'adjudication 33.10

Somme en réserve pour dépenses imprévues 39.90

TOTAL GENERAL 400.00

A déduire le rabais de 10% 40.00

Il reste en définitif 360.00Frs

Le présent devis supplémentaires s'élevant à la somme de de trois cent soixante francs

a été dressé par l'architecte soussigné à Wassy le 5 mai 1865

Signé

DESAUX

Copyright © 2017 Vaux sur Saint-URBAIN.com - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
  • Mise à jour du site le samedi 20 février 2016, 19:04:51.