Index de l'article

 

« D’azur à trois broyes d’or, liés d’argent »

Armoirie ETV

(Elles sont timbrées, sur le heaume, d’une couronne de Baron)

Très tôt, la puissance d’Etienne et de ses descendants se fit sentir dans la région ; elle ne tarda pas à être bien connue au dehors de notre province. Nous savons que lui-même, bien que cadet, issu d’une famille puissante, épouse la sœur d’un Seigneur puissant : le comte de Brienne. Cette alliance importante sera renouvelée lorsque son arrière-arrière petit-fils épousera Félicité de Brienne.

Il faut « viser » haut (et vite) pour stabiliser ses relations durablement et pour qu’elles soient reconnues de tous.

Son petit-fils Geoffroi II épouse Hodierne de Courtenay dont la mère est une Montlhéry. On sait que les seigneurs de Montlhéry étaient très puissants au sud de Paris : ils possédaient de grandes terres et une forteresse, (dont le donjon existe toujours, fièrement dressé, sur la colline de Montlhéry), qui empêchait la circulation entre les deux parties du domaine royal de l’époque : Paris et Orléans. Les Montlhéry étaient la « bête noire » de Philippe I et de Louis VI, rois de France. Les liens se tissent…

Simon épousera plus tard une princesse de Bourgogne. On connaît la puissance de la Bourgogne, qui ne s’écroulera que par la mort de Charles le téméraire, son duc, dévoré par les loups près de Nancy à la suite d’une ultime bataille contre le roi, beaucoup plus tard, sous le règne de Louis XI. Les liens se tissent…

Etienne de Vaux et ses descendants connaissent la puissance de l’Eglise. Tout en « croisant la crosse» avec elle, par moment, ils la construisent. La famille directe va lui donner deux évêques : Gui, évêque de Châlons, (Vaux dépendra longtemps de l’évêché de Châlons), et Guillaume, évêque de Langres, qui deviendra archevêque de Reims, et sacrera Louis VIII, Roi de France, fils de Philippe-Auguste. Guillaume était Duc et Pair de France en sa qualité d’évêque de Langres, il le demeurera étant Archevêque de Reims.

En effet, le grand-père de Louis VIII, sacré par Guillaume, Louis VII donc, avait érigé le diocèse de Langres en duché-paierie, Guillaume est Duc et se trouve donc à cette époque parmi les douze pairs de France. (Cf notre article à propos de l’évêque de Langres.). Les grands vassaux doivent lui rendre hommage…

Il ne s’est écoulé alors que 160 ans et 6 générations depuis la disparition d’Etienne de Vaux.

 

Copyright © 2019 Vaux sur Saint-URBAIN.com - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
  • Mise à jour du site le mercredi 12 juin 2019, 18:36:14.